dim 24 janvier 2021

EALSS

 

ENSEIGNEMENT COMPLEMENTAIRE « Introduction à la Santé Publique – Education À La Santé Sexuelle (EALSS) » 

 I. Généralités

Enseignement complémentaire (EC) accessible uniquement aux étudiant(e)s de DFGSM2. 

Modalités d’inscription : Admission sur lettre de motivation. Les étudiants intéressés par cet EC sont priés d’envoyer une courte lettre (1 page) précisant les éléments ci-dessous au responsable de l’EC (nkessel@unistra.fr) au plus tard le 18 septembre 2019. Merci de préciser pourquoi vous êtes intéressé(e) par cette formation et qu’est-ce que vous attendez d’elle ? En vous appuyant sur vos activités bénévoles, expériences et formations scolaires et universitaires et/ou votre conception de citoyenneté, quelle(s) action(s) de santé publique imagineriez-vous concernant la santé sexuelle ?

En raison du nombre limité de places et de la procédure de sélection antérieure au choix des EC (EALSS commence déjà le vendredi 25 septembre 2020 à 14h), merci de ne déposer une candidature que si vous êtes convaincu.e de vouloir suivre cet enseignement. 

Inscriptions limitées à 20 étudiant(e)s au maximum 

Enseignements le vendredi après-midi de 14h00 et18h00

Volume horaire : 52 heures de travail étudiant

Lieu d’enseignement : Faculté de Médecine de Strasbourg 

II. Objectifs de l’enseignement « Introduction à la Santé Publique : Éducation à la Santé Sexuelle »

Cet enseignement consiste en l’intervention d’étudiants en médecine de DFGSM2 et DFGSM3 dans des classes de lycées de Strasbourg, préalablement formés par des intervenants de l’université de Strasbourg et des associations locales et nationales engagées sur le terrain de la santé publique. Le but de cet enseignement est de former des étudiants en médecine à aborder des thématiques comme la sexualité et les rapports intimes, sujets sensibles dans la relation médecin-patient et nécessitant des compétences communicatives et des savoirs socio-culturels. Il est élaboré et co-animé par le pôle Santé Globale et Solidarité (SGS) de l’Association Amicale des Etudiants en Médecine de Strasbourg (AAEMS). Ce projet est soutenu au niveau national par l’Association Nationale des Étudiants en Médecine de France (ANEMF) et au niveau international par The International Federation of Medical Students Associations (IFMSA). L’accompagnement pédagogique au niveau local est assuré par le DHVS. 

III. Programme des enseignements

Les formations théoriques prendront place durant le premier semestre. Ces formations permettront aux étudiants d’accéder à une expérience et un savoir venant de professionnels issus de différents domaines de la santé publique et du travail social. Les thèmes abordés seront : les attitudes et techniques d’intervention en éducation à la santé en milieu scolaire, les changements psychologiques à la période de l’adolescence, l’identité sexuelle, le consentement, les relations, la vie affective, la façon de gérer une situation de crise, les médiatisations du sexe au sein de notre société, les cadres légaux relatifs aux relations sexuelles consentantes et aux abus etc. 

Le second semestre sera dédié à la formation pratique, d’abord dans un cadre d’exercice/d’accompagnement, puis dans un cadre d’intervention autonome. 

IV. Modalités du contrôle des connaissances

a) La présence aux cours est obligatoire : en cas d’absence non justifiée à plus de deux après- midi d’enseignement, l’étudiant(e) n’aura pas le droit de se présenter aux examens de la 1ère ou de la 2ème session.

b) La validation de l’enseignement passe par un contrôle continu se basant sur trois notes :

Un contrôle des connaissances par questions à choix multiples aura lieu à la fin de la formation théorique. L’épreuve comportera quinze QCM pour une durée de trente minutes. b. Avant la phase d’intervention scolaire, les étudiants seront évalués quant à leur maîtrise des outils didactiques et méthodologiques. L’évaluation sera faite par un jury composé de trois membres de l’Université de Strasbourg désignés par l’enseignant encadrant. c. Après leur intervention dans le cadre scolaire, les étudiants rendront un rapport de 5 à 7 pages s’appuyant sur les contenus de la formation et proposant une réflexion sur les expériences faites lors de l’intervention auprès des élèves. Ce rapport est à remettre au plus tard un mois après la fin de l’enseignement. La 2ème session consiste en un rapport de recherche sur une thématique définie au préalable avec le/les responsable/s de l’enseignement. 

V. Collège des enseignants et des intervenants « EC Introduction à la Santé Publique – Education À La Santé Sexuelle (EALSS) » 

Coordonnateurs : – Mme KOPP Andréa (1) – M. KESSEL Nils (2) nkessel@unistra.fr 
Collaborateurs : – Dr LEMARQUAND Ghislaine (3) ghislaine.lemarquand@wanadoo.fr – Mme PETROVIC Céline (4) celine.petrovic@free.fr – Mme DEBAUCHE Alice (5) debauche@unistra.fr – Mme REITNIGER Anne (6) – Mme KROTOSZYNER Nathalie (7) nabedolau@gmail.com – N.N. (8) sos-alsace@sos-homophobie.org – N.N. (9) 
(1) AAEMS (2) DHVS, Faculté de Médecine/Laboratoire SAGE (UMR7363) (3) Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé de Strasbourg), Faculté de Pharmacie (4) Enseignante, chercheuse, formatrice sur le genre et l’égalité dans l’éducation, Faculté des Sciences de l’éducation (5) Faculté des Sciences sociales/Laboratoire SAGE (UMR7363) (6) Planning Familial de Strasbourg (7) Infirmière scolaire de l’Éducation nationale (8) Sos-homophobie, association nationale de lutte contre la lesphobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie (9) Maison des Ados